A découvrir

Carousel imageCarousel imageCarousel image

Sentiers de randonnée

Le territoire communal se situe aux portes du parc national Périgord – Limousin, et offre un relief très vallonné d’où plusieurs cours d’eau, la Ligonne, la Margot et des affluents de la Bellonne s’écoulent d’est en ouest.

De nombreuses collines tutoient les 300m, avec un point culminant à 309m, les hautes Fontenelles, où l’on peut profiter de superbes points de vue sur tout l’ouest Charentais.

Naturellement, ce territoire se prête à tous types de randonnées, (pédestres, vtt, vélo, équestres …) et certains sentiers y sont déjà répertoriés et balisés comme les PR et GR de « pays entre Angoumois et Périgord ».

La commune envisage d’aménager plusieurs circuits maillant tous ses hameaux pour en faciliter la découverte et valoriser ainsi ce remarquable patrimoine naturel.

La Chapelle des Templiers

Bâtie à la fin du XIIe siècle, alors que les Templiers connaissent leur heure de gloire, la commanderie Saint-Jean-Baptiste fut l’une des plus importantes de l’angoumois, entourée d’immenses domaines, d’un moulin et d’un village de fermiers.

Son architecture reflète la discipline, la rigueur et l’efficacité de ces moines guerriers mais elle se distingue par son élégance et la finesse de son décor, avec notamment ses chapiteaux à feuilles d’acanthe et ses bases à griffes. Deux pierres tombales appartenant à un templier et à un chevalier de l’ordre de Malte encadrent le portail.

Elle est à nouveau classée monument historique depuis 1994. Elle l’a en effet été jusqu’en 1870.

Sérieusement endommagée par l’orage de grêle de juillet 2018, la municipalité précédente a lancé des travaux de réfection, (charpente et toiture), qui ont été soldés en août 2020.

Le 26 septembre 2020, une cérémonie animée par les Pères de la congrégation de Saint Augustin a été l’occasions de fêter la restauration de la chapelle, et la commune envisage la création d’une association pour œuvrer à la valorisation de ce patrimoine.

Carousel imageCarousel imageCarousel image
Carousel imageCarousel image

Eglise St Vivien d'Yvrac

L'église paroissiale Saint-Vivien, située au bourg d'Yvrac, est datée de la fin du XIIème siècle. Elle possède une demi-coupole caractéristique couverte de dalles calcaires. La nef est couverte d’un plafond en bois aux bords arrondis. Des pilastres très saillants, avec colonnes aux chapiteaux sculptés et bases pourvues de griffes, reçoivent un grand arc, qui la sépare du faux carré.

Le clocher, sur le carré, a les côtés de sa souche pourvus d’une arcade aveugle, brisée et bandée entre les deux gros contreforts d’angle. Pratiquement intacte depuis sa construction, elle n’a jamais remaniée.